01 - L'aquaculture dans le monde

Ressources complémentaires

L’aquaculture asiatique (Prof. Peter Edwards, AIT , Thaïlande)

Traduction de l'Interview : L'aquaculture asiatique   

L’aquaculture du pangasius au Vietnam (Prof. Simon Bush, Université de Wageningen , Pays-Bas)

Traduction de l'Interview : L'aquaculture du pangasius   

L’aquaculture brésilienne et le développement durable (Prof. Wagner C. Valenti, UNESP , Brésil)

Traduction de l'Interview : L'aquaculture au Brésil   

Les poissons sauvages sont-ils meilleurs que les poissons d’élevage ?

Dr. Jean-François Baroiller interrogée par Sophie Coisne, rédactrice en chef de la revue « La Recherche ».

Exposition Universelle de Milan, « Les mercredis du Pavillon de la France », Plate-forme Alimentation Générale. 18/06/2015

« Le contexte mondial est caractérisé par une demande croissante en produits d’origine aquatique, une demande sociétale pour la qualité des produits et l’éthique de production, la nécessité de limiter les conflits d’espace et d’usage, et la nécessité de limiter l’impact de la pisciculture sur les populations sauvages et sur l’environnement. Face aux menaces qui pèsent sur les ressources marines, il est plus que jamais nécessaire de concevoir et de favoriser des processus de production piscicole capables de répondre à ces nombreux défis. Bien que la pisciculture permette d’augmenter la quantité nette de poisson disponible pour la consommation humaine de manière considérable, certains s’interrogent. Les questions critiques portent, notamment sur l’augmentation des risques d’épidémies, la nécessité pour alimenter certains élevages de prélever une grande quantité d’espèces marines sauvages, la fuite possible de poissons d’élevage qui viendraient perturber la reproduction de leurs congénères sauvages, ou encore les risques de pollution accrue liée à une plus forte la surdensité de poissons. Enfin, leur qualité organoleptique fait est également l’objet de discussions » …

Cookies de suivi acceptés