05 - La reproduction des poissons, les élevages monosexes et poissons stériles

Ressources complémentaires

Biologie et physiologie appliquée à la reproduction
(Dr. Jean-François Baroiller)

La vidéo présente l’intérêt de la connaissance en biologie de la reproduction, puis décrit les structures gonadiques mâles et femelles, ainsi que l’axe hypothalamus-hypohyse-gonades et les principales hormones (stéroïdes, gonadotropines, GnRH) naturellement impliquées dans le déroulement de la gamétogenèse et la régulation de la reproduction (endocrinologie).

Le contrôle de la reproduction
(Dr. Jean-François Baroiller)

La vidéo présente différents critères qui peuvent permettre d’identifier 1) la période de reproduction chez une nouvelle espèce (le RGS ou Rapport Gonado-Somatique), 2) des individus matures au sein d’un stock de géniteurs (diamètre ovocytaire, position de la vésicule germinative…), ainsi que  les différents niveaux d’intervention (axe hypothalamus-hypohyse-gonades) et les différentes approches pour contrôler la reproduction (modulation des facteurs de l’environnement, injection de GnRH, de gonadotropines ou de stéroïdes). L’importance des effets de certains facteurs de l’environnement  (photopériode, température, crues) sur la reproduction est rappelée et quelques exemples de stimulation ou d’inhibition de la reproduction d’espèces tropicales sont décrits.

Facteurs biotiques et reproduction: facteurs sociaux/comportementaux
(Dr. Jean-François Baroiller)

La vidéo rappelle l’importance des facteurs biotiques (en particulier les facteurs sociaux/comportementaux) sur la régulation de la reproduction chez les poissons, en se focalisant sur l’exemple du tilapia. Après un rapide rappel des comportements de reproduction chez cette espèce, la modulation de la durée de ses cycles sexuels par le comportement parental d’incubation buccal est présentée. Le rôle de la vision et des émissions sonores comme phéromonales dans la modulation de la durée/fréquence des cycles sexuels est décrit. Enfin les conséquences en élevage des interactions entre facteurs sociaux et reproduction sont analysées, en matière de potentiel reproducteur et de gestion des géniteurs.

Gonadogénèse et différenciation du sexe chez les poissons
(Dr. Jean-François Baroiller)

Après avoir rappelé la diversité de la sexualité chez les poissons, la vidéo présente les principales étapes qui conduisent au développement d’une gonade (gonadogenèse) et à sa différenciation ovarienne ou testiculaire.

Différenciation du sexe chez le tilapia
(Dr. Jean-François Baroiller)

La vidéo décrit les principaux facteurs qui déterminent le sexe chez les tilapias. Des approches indirectes permettent d’identifier 1) leurs chromosomes sexuels peu différenciés, 2) l’existence de 2 types de déterminisme génétique du sexe selon les espèces (type mammifères et type oiseaux), 3) l’implication de facteurs génétiques mineurs et de facteurs environnementaux. Les caractéristiques de la thermosensensibilité de la différenciation du sexe (effets masculinisant des fortes températures) sont rappelées. Enfin les perspectives liées à l’identification de marqueurs du sexe génétique sont évoquées.

Le contrôle du sexe en aquaculture - Partie 1
(Dr. Jean-François Baroiller)

Après avoir rappelé l’importance du contrôle du sexe en aquaculture, et en particulier dans la filière tilapia, les différentes approches permettant de produire des populations monosexes mâles ou monosexes femelles sont présentées et comparées (avantages et inconvénients). Des perspectives pour développer un contrôle du sexe plus durable dans la filière tilapia sont proposées.

Le contrôle du sexe en aquaculture - Partie 2
(Dr. Jean-François Baroiller)

La vidéo présente des approches non hormonales (approches génétiques) qui permettent la production de populations monosexes mâles (tilapia) ou femelles (salmonidés, carpes…). Les techniques de production de mâles et de femelles YY chez le tilapia du Nil, de néomâles XX chez la truite arc-en-ciel ou de néofemelles ZZ chez le tilapia bleu sont détaillées. L’utilisation de marqueurs génétiques liés aux chromosomes sexuels va révolutionner le contrôle du sexe en aquaculture. Chez le tilapia, il est possible de sélectionner une forte thermosensibilité de la différenciation, et de produire ensuite de très fortes proportions de mâles grâce à de courts traitements par des fortes températures appliquées précocement.

Fécondation artificielle et élevage larvaire chez les poissons

(Dr. Jean-François Baroiller)

Cette vidéo vient en complément des précédentes (Biologie et physiologie appliquée à la reproduction, Contrôle de la reproduction, Facteurs biotiques et reproduction: facteurs sociaux/comportementaux et Gonadogenèse et différenciation du sexe chez les poissons), qui doivent être visionnées en priorité.

L'aquaculture du Mékong, reproduction de "nouvelles" espèces
(Dr. Philippe Cacot)

Les poissons sauvages sont-ils meilleurs que les poissons d’élevage ?

Dr. Jean-François Baroiller interrogée par Sophie Coisne, rédactrice en chef de la revue « La Recherche ».

Exposition Universelle de Milan, « Les mercredis du Pavillon de la France », Plate-forme Alimentation Générale. 18/06/2015

« Le contexte mondial est caractérisé par une demande croissante en produits d’origine aquatique, une demande sociétale pour la qualité des produits et l’éthique de production, la nécessité de limiter les conflits d’espace et d’usage, et la nécessité de limiter l’impact de la pisciculture sur les populations sauvages et sur l’environnement. Face aux menaces qui pèsent sur les ressources marines, il est plus que jamais nécessaire de concevoir et de favoriser des processus de production piscicole capables de répondre à ces nombreux défis. Bien que la pisciculture permette d’augmenter la quantité nette de poisson disponible pour la consommation humaine de manière considérable, certains s’interrogent. Les questions critiques portent, notamment sur l’augmentation des risques d’épidémies, la nécessité pour alimenter certains élevages de prélever une grande quantité d’espèces marines sauvages, la fuite possible de poissons d’élevage qui viendraient perturber la reproduction de leurs congénères sauvages, ou encore les risques de pollution accrue liée à une plus forte la surdensité de poissons. Enfin, leur qualité organoleptique fait est également l’objet de discussions » …

Document 5.1 (40 Ko)

Une bibliographie complète

Document 5.2 (166 Ko)

Le déterminisme environnemental du sexe chez les poissons gonochoriques

Publication de J.-F. Baroiller

Document 5.3 (230 Ko)

Influence of environmental and social factors on the reproductive efficiency in three tilapia species, Oreochromis niloticus, O. aureus, and the Red Tilapia (Red Florida Strain)

Publication de J.-F. Baroiller, D. Desprez, Y. Carteret, P. Tacon, F. Borel, M.-C. Hoareau, C. Mélard, B. Jalabert

Document 5.4 (340 Ko)

The Tilapini Tribe : environmental, and social aspects pf reproduction and growth

Publication de J.-F. Baroiller, A. Toguyeni

Cookies de suivi acceptés